Octavio Tapia Rojas

Octavio Tapia Rojas , flûte traversière, né à Santiago du Chili , fait sa première approche de la musique grâce au folklore de son pays.

C’est auprès d’André Stauffer qu’il étudie la flûte traversière au Conservatoire de Fribourg et obtient son diplôme d’enseignement à l’Institut de Ribaupierre à Lausanne.

Il suit également les branches théoriques, la musique improvisée, l’analyse et la composition à l’Institut de Ribaupierre à Lausanne dans les classes de Robert Mermoud, Otto Graf et Lucian Metianu et Pierre Regamey pour l’enseignement de la pédagogie.

Membre fondateur et directeur artistique du Conservatoire du Gros-de-Vaud depuis 1993, il y tient la classe de flûte traversière, musique de chambre et donne les cours théoriques.
En août 1993 il enregistre avec Andres Tapia un CD pour flûte et guitare,  » Recuerdo « , Musique classique d’Amérique Latine.
En août 1996 il enregistre avec Claudia Hüging le CD pour flûte et piano,  » Encuentro « , musique de compositeurs classiques d’Amérique Latine.

En été 1998, il est contacté pour composer quatre thèmes musicaux basés sur des chansons et textes créés par Chantal de Seine pour la pièce de théâtre annuelle de la Paternelle (Robin des Bois).

Ces pièces sont enregistrées sur CD et jouées lors du spectacle au Palais de Beaulieu en décembre 1998.

En mars 1999 il enregistre avec Claudia Hüging, le chœur  » le Carillon  » sous la direction de Françoise Farkas, avec la participation du ténor Marc Ducret et quelques musiciens de l’orchestre de Dijon et Chalon-sur-Saône(France), le CD  » Sueño y Colores « , musique classique d’Argentine.

En été 1999, il crée six épisodes pour flûte traversière et piano, inspirés par la poésie de Pablo Neruda « Hauteurs de Macchu Picchu « .

En mai 2001 il devient membre de la SACEM, société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique en France.

En Juillet 2003, il reçoit l’invitation du Ministère de l’Éducation du Chili afin de travailler au Lycée de Musique de Copiapo (Atacama). Il compose pour l’Orchestre de chambre de Copiapo, « Suite Atacama » écrite en quatre épisodes :  » Cantos de la Feria copiapina « ,  » Callejon Toro Lorca « ,  » Paseando por Copayapu  » et  » Atacama « .
Entre 2004-2005 il compose : Misa a la Virgen de la Candelaria pour soprano, chœur, orchestre à cordes, flûte et piano. Œuvre présentée en première audition en Suisse en novembre 2005 à la Stephanskirche de Bienne.
En avril 2006, enregistrement avec Claudia Hüging du CD  » Altiplano « , pour flûte traversière, charango, bombo, percussions et piano : une vision musicale des danses et rythmes des peuples de la Cordillère des Andes.

En août 2008, enregistrement avec Octavio Tapia, Paz Cécilia Tapia et Eduardo Jimenez , pour flûte traversière, charango, bombo, percussions ,piano et chants : un hommage à la riche tradition musicale des peuples de la Cordillère des Andes et ses compositeurs.

En juin 2013  , enregistrement LIVE avec Octavio Tapia, Marcia Tapia et Esteban Tapia , pour flûte traversière, charango, guitare bombo, percussions , piano et chants : « Nous allons rendre hommage à la riche tradition musicale des peuples de la Cordillère des andes et à ses compositeurs et diffuser cette mémoire musicale transmise de génération en génération…Nous sommes certains que la musique,la poésie et la littérature construiront le rêve de demain. »

Compositeur, interprète, il se situe à un carrefour culturel entre musique européenne et latino-américaine

Les commentaires sont clos.